Nipi le chant de la source

  • Beauté de la nature
  • Poête en liberté
  • Incantation
  • J’imagine
  • L’arbre de vie
  • Je nourris mon esprit
  • Atikù
  • Un peuple sans terre
  • Teueikan
  • Numushum
  • Sur une chaise
  • Sur la montagne
  • Enfant de la terre
  • Innu
  • Sous un feu de rocher
  • Le couronnement
  • Dans la vie d’un Innu
    • « Mémoire de richesses inestimables ! »masoandro •

      « Et bien je crois que ces deux êtres étaient faits pour se rencontrer.
      Chaque mot de la magique poésie trouve un écho dans chaque note de cristal de la magique guitare.
      Une excellente manière en tout cas de nous faire découvrir les richesses et les préoccupations de la communauté innu. Une belle leçon de vie à méditer !
      Merci beaucoup »

      « Participez à cette longue marche poétique et guerrière boréale.
      Avec toutes mes pensées pour tous les peuples premiers.
      Merci à vous deux pour cette perle amérindienne.
      Mitakuyé Oyasin Michel

      « Retours aux sources
      Exceptionnel »

      minette88 •

      « Un album magnifique !
      des musiques intimes avec une voix dans laquelle se reflète énormément d’émotions.
      C’est un voyage d’une beauté intense auquel vous nous avez convié. Merci à vous 2.

      MAGIQUE! »

      MUSICALIA •

      « Voilà un grand travail qui sort de l´âme du Canada profond.
      Un album très Riche et Émouvant. Merci pour nous partager l´esprit de ce peuple au Nord de l´Amérique du Nord.

      Exceptionnel »

      sbersier •

      Quel peuple merveilleux, que celui qui se nomme lui-même « Innu » (signifiant « Être humain », simplement…)
      et qui, perché sur le dos de la Grande Tortue, sait encore admirer le monde…
      L’inspiration est profonde. La technique est parfaite. Merci pour ce beau et grand voyage!

      Cet album est le fruit de la rencontre de deux cultures mais d’une même sensibilité : la mienne et celle de la culture Innu à travers la personnalité de Rita Mestokosho (Poète innu, la première à avoir été publiée au Canada. Son dernier receuil : ‘ How I see life, grandmother – Eshi uapataman nukum – Comment je perçois la vie, grand-mère,’ a été préfacé par JM Le Clezio).
      Enregistré à Ekuanitshit, village amérindien situé à 1500km de Montréal aux abords de la forêt boréale, Nipi est le chant de l’âme Innu qui s’exprime dans la poésie d’une Nature encore sauvage. Une Nature qui est aujourd’hui menacée comme le sont les traditions des peuples premiers d’Amérique.

      Rita Mestokosho was born in Ekuanitshit, which means, « Take care of the place where you are. » She wrote her first verses of poetry when she was only 16. Since then, this young Innu from Mingan has used writing to speak of her life, her values and her people. An intimist poet of great sensibility, Rita Mestokosho writes in French and is one of few Aboriginal poets in Quebec to have published. Focusing on oral poetry, she has only published one book, Eshi Uapataman Nukum (which means « How I see life, Grandmother ») at Éditions Piekuakami (1995). She participated in Solstice Rouge – Voix de femmes during the 9th edition of the Montreal’s Aboriginal Arts Festival, Présence autochtone (1999) and in Nous sommes d’Amériques, presented at the Lion d’Or as part of the Festival international de littérature (1999). She has done extensive research in the field of education and was an Innu-language teacher. An activist, she is often invited to participate in meetings and give conferences in Canada and around the world (Italy, the Amazon, Venezuela, New Mexico).

ne Nature qui est aujourd’hui menacée comme le sont les traditions des peuples premiers d’Amérique.